La Nouvelle Ère: Saga de romance dystopique (Les Néo-Gaïens t. 4) par Florence Gérard

La Nouvelle Ère: Saga de romance dystopique (Les Néo-Gaïens t. 4) par Florence Gérard

Titre de livre: La Nouvelle Ère: Saga de romance dystopique (Les Néo-Gaïens t. 4)

Auteur: Florence Gérard

Broché: 184 pages

Date de sortie: December 14, 2017

Éditeur: Éditions Laska

Florence Gérard avec La Nouvelle Ère: Saga de romance dystopique (Les Néo-Gaïens t. 4)

La Nouvelle Ère: Saga de romance dystopique (Les Néo-Gaïens t. 4) par Florence Gérard a été vendu pour £4.99 chaque copie. Le livre publié par Éditions Laska. Il contient 184 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

L'Ordre des rebelles se prépare à l'ultime affrontement...

La fin de l’Ordre est proche... Tous nos amis doivent se séparer pour l’ultime affrontement contre Edmond Martin et ses sbires.
D’un côté, Léa, Smith et Cassius se dirigent vers le nord pour éliminer leur plus grand ennemi en personne. De leur côté, Matt, Marco, BigD, Keira et bien d’autres se rendent en Italie pour détruire le centre de reproduction forcée où est emprisonnée la sœur de Ryley. C’est dans ce genre de moments, ceux où la vie et la mort sont si proches, où nous ne savons pas qui va l’emporter, que les sentiments se déchaînent et que les âmes sœurs se dévoilent.

Découvrez sans plus tarder le quatrième tome de cette incroyable saga post-apocalyptique !

EXTRAIT

1er mai 2017

Léa
Je pouvais le voir dans ma tête et sentir son odeur entêtante envahir mon espace vital. Son regard, de la couleur de l’or fondu, me transperçait de part en part. Il avançait doucement dans ma direction dans un silence mortel. Il s’immobilisa à moins de deux mètres de moi et s’assit fièrement. Malgré sa posture, sa tête arrivait tout de même à ma taille. Il était gigantesque et sombre. Je ne parle pas uniquement de son pelage noir, mais aussi de son regard intense et trop intelligent pour n’être que celui d’un animal... un loup. Il me scrutait. Puis il se mit à pousser un long hurlement qui, loin de me faire peur, me fit plaisir. Cela ne pouvait signifier qu’une chose...
« Léa ! Tu m’écoutes ? »

À PROPOS DE L'AUTEUR

Florence Gérard a vécu une enfance bercée par le chant des cigales et l’imaginaire des livres offerts par son père. À l’adolescence, elle découvre le monde fantastique des vampires d’Anne Rice et tombe amoureuse de la littérature dramatique anglaise de XIXe siècle : les sœurs Brontë, Jane Austen, Thomas Hardy... Cela explique en grande partie son engouement pour la bit lit. C’est à son sens le mélange parfait entre la femme forte affrontant son destin et la découverte du monde surnaturel.