Le leader tranquille L'homme qui murmurait à l'oreille des stars par Carlo Ancelotti

Le leader tranquille L'homme qui murmurait à l'oreille des stars par Carlo Ancelotti

Titre de livre: Le leader tranquille L'homme qui murmurait à l'oreille des stars

Auteur: Carlo Ancelotti

Broché: 352 pages

Date de sortie: March 9, 2017

Éditeur: Hugo Sport

Carlo Ancelotti avec Le leader tranquille L'homme qui murmurait à l'oreille des stars

Le leader tranquille L'homme qui murmurait à l'oreille des stars par Carlo Ancelotti a été vendu pour EUR 12,99 chaque copie. Le livre publié par Hugo Sport. Il contient 352 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Pourquoi Carlo Ancelotti est-il sans doute, avec Guardiola, le plus grand coach actuel ? En plus d'un sens tactique aiguisé, tous les joueurs passés sous ses ordres louent son inégalable science du management. Car gérer un effectif composé de grands joueurs, c'est savoir mettre au service du collectif les égos hypertrophiés des plus grandes stars du vestiaire.

Après le succès de son premier livre consacré à la tactique, Carlo Ancelotti livre ici ses secrets sur le management du vestiaire.



Comment asseoir son leadership ? Comment faire cohabiter des stars ? Comment intégrer un joueur à un collectif ? Comment gérer les tensions au sein d'un groupe ? Comment faire rebondir un joueur en situation d'échec ?



Des questions que tout entraîneur rencontre, mais auxquelles peu savent répondre. Ancelotti nous dévoile, à la lumière de son parcours, de ses expériences et de l'influence de ses modèles, ses méthodes pour parvenir à guider une équipe jusqu'aux sommets. Son meilleur argument

pour vous convaincre ? Ses 3 Ligues des champions.



Zlatan Ibrahimovic :
"Ancelotti est de la vieille école mais c'est une personne formidable. C'est le coach le plus fantastique que j'ai pu côtoyer. Je n'ai jamais eu une relation aussi forte avec un autre entraîneur. Il n'était pas un simple entraîneur, c'était aussi un ami, un père. Pas seulement avec moi mais avec tous les joueurs. Quand il est parti, nous étions tristes bien sûr. Mais le
football est comme ça."