T'as pas tout dit! par Claude Felix

T'as pas tout dit! par Claude Felix

Titre de livre: T'as pas tout dit!

Auteur: Claude Felix

Broché: 210 pages

Date de sortie: February 26, 2015

Éditeur: claude felix

Claude Felix avec T'as pas tout dit!

T'as pas tout dit! par Claude Felix a été vendu pour £6.49 chaque copie. Le livre publié par claude felix. Il contient 210 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

En avant-première, sortie format papier courant de l’été 2015.
30 années en unités de recherches Gendarmerie puis Détective privé, ont permis l’inspiration pour narrer trois importantes enquêtes dans la trame flirte avec la vérité et le vécu. Les prénoms des enquêteurs sont réels, leur rôle correspond à celui qu’il tenait dans la vrai vie.
Cambriolages, recel, assassinats et trafic de stupéfiants à un moment on retrouve les mêmes d’un côté comme de l’autre. Une poignée de Gendarme « dingue » du judiciaire qui se croisent au gré des affaires pour souvent courir après les mêmes voyous et parfois au-delà des frontières
Le Voyageur du Der, la fin d’une filière, et une fin en soie sont des enquêtes qui surfent sur des bases réelle, mais du temps où l’ordinateur, la scientifique n’existaient pas.
Des investigations à l’ancienne

Lors de la lecture de « ce matin-là » bien que prévenu qu’il ne s’agissait pas de récits d’enquêtes certains auraient souhaité en savoir plus sur la phase investigations. Mais le thème était les moments forts et ils étaient nombreux.
Le « Voyageur » de Montier en Der.*
Mais il ne faut pas rester sur sa faim, alors le Major est repassé au clavier et devant son écran XXL, il raconte deux ans aux trousses de gangs de gens du « voyage » mais aussi du monde de la brocante, des antiquaires, et même d’un notaire. Une filière de Montier en Der aux USA.

Puis « l’Autopsie d’une fière - Une fin en soie » qui sont des « Romans » bien évidements la fiction rejoint le souvenir et non seulement on s’y croirait, mais elles sont plus vraies que vraies sur le principe.