Impacts écologiques des technologies de l'information et de la communication par Groupe EcoInfo

Impacts écologiques des technologies de l'information et de la communication par Groupe EcoInfo

Titre de livre: Impacts écologiques des technologies de l'information et de la communication

Auteur: Groupe EcoInfo

Broché: 224 pages

Date de sortie: April 4, 2013

Éditeur: EDP Sciences

Groupe EcoInfo avec Impacts écologiques des technologies de l'information et de la communication

Impacts écologiques des technologies de l'information et de la communication par Groupe EcoInfo a été vendu pour EUR 13,99 chaque copie. Le livre publié par EDP Sciences. Il contient 224 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Puisqu’elles permettent de véhiculer de l’information à la vitesse de la lumière et qu’un ordinateur semble tellement moins polluant qu’une voiture ou qu’un avion, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), qui sont au cœur du développement économique et social des sociétés contemporaines, sont parées de toutes les vertus écologiques.
Cette perception est renforcée par leur image « immatérielle ». Les inconvénients éventuels sont gommés du fait que leurs effets négatifs ne trouvent pas l’écho qu’ils méritent face à l’engouement qu’elles suscitent.

Ce livre propose une analyse précise et étayée des impacts écologiques de ces équipements et services numériques (Internet notamment), et ce de l’extraction des ressources au traitement des déchets. Un double regard est proposé : celui de la planète et du monde du vivant, et celui sous l’angle des usages qui sont faits de ces technologies. Il puise pour cela dans des informations chiffrées publiées essentiellement dans des revues académiques et n’omet pas d’offrir une présentation critique des différents outils de mesure des impacts écologiques des TIC afin d’en comprendre les limites méthodologiques et dans l’interprétation des résultats. Une dernière partie élargit les perspectives en explorant les facteurs sous-jacents à ces impacts : les aspects technologiques, comportementaux, organisationnels et structurels y sont abordés sans concession.