Le cauchemar d'Innsmouth: Volume 1 (Le Culte de Cthlhu) par Howard Phillips Lovecraft

Le cauchemar d'Innsmouth: Volume 1 (Le Culte de Cthlhu) par Howard Phillips Lovecraft

Titre de livre: Le cauchemar d'Innsmouth: Volume 1 (Le Culte de Cthlhu)

Auteur: Howard Phillips Lovecraft

ISBN: 1530846870

Howard Phillips Lovecraft avec Le cauchemar d'Innsmouth: Volume 1 (Le Culte de Cthlhu)

Le cauchemar d'Innsmouth: Volume 1 (Le Culte de Cthlhu) par Howard Phillips Lovecraft a été vendu pour £6.37 chaque copie. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Un thriller fantastique sous forme de descente aux enfers au coeur d'une ville portuaire pleine de mystère et de légendes effroyables portant le nom maudit d'Innsmouth. Résumé : Un jeune homme passionné d'antiquités et de généalogie entame une visite de la Nouvelle-Angleterre lorsque son attention se porte sur une mystérieuse ville sinistrée et lugubre répondant au nom d'Innsmouth. Inexorablement attiré par elle, il ignore les nombreuses mises en garde, les glaçantes rumeurs et les effroyables légendes à son sujet et décide de s’y rendre. Quelle est cette mystérieuse maladie qui semble affecter les habitants d’Innsmouth ? Que se passe-t-il sur le récif du diable au large du port les nuits de pleine lune ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans une expérience qui va s’avérer bien plus profonde que le narrateur n’aurait pu l’imaginer. - LE CULTE DE CTHULHU : TOME 1 - Le Cauchemar D'Innsmouth représente le premier tome de la collection "Le Culte de Cthulhu" dirigée par Chambre Noire. TOME 2 : L'Appel de Cthulhu (H.P. Lovecraft) TOME 3 : L'Abomination de Dunwich (H.P. Lovecraft) TOME 4 : Dagon (H.P. Lovecraft) TOME 5 : Les Montagnes Hallucinées (H.P. Lovecraft) - À PROPOS DU TRADUCTEUR - Fervent adorateur des écrits de Howard Phillips Lovecraft depuis qu’il est en âge de lire, Florian P. Dennisson s’évertue depuis plus de 25 ans à perpétuer l’héritage laissé par l’écrivain américain, toujours en quête du mot juste et cherchant à coller au plus près à l’essence même de ce que l’auteur a voulu nous livrer. Quelque peu dérouté voire déçu par les traductions françaises proposées, il a utilisé sa connaissance poussée de la langue anglo-saxonne dans un projet de remise au goût du jour de l’ensemble de l’œuvre du pionnier de la littérature d’horreur. C’est selon cette approche que Florian Dennisson a proposé ses traductions à Chambre Noire qui publiera Le Cauchemar d’Innsmouth, L’Appel de Cthulhu, L'Abomination de Dunwich, Les Montagnes Hallucinées et Dagon, cinq oeuvres majeures de Lovecraft qui ont nécessairement marqué les aficionados et qui éveilleront sans aucun doute la curiosité de futurs lecteurs.


Né le 20 août 1890 à Providence dans le Rhode Island, cet écrivain désormais culte dont les écrits ont inspiré plusieurs générations de lecteurs et donné naissance à tout une facette de la création dite « fantastique », a été boudé par une Amérique qui ne lui accorda même pas la fierté de voir publiée une de ses œuvres par des professionnels de l’édition de son vivant. Pour maigre consolation, il fut contributeur prolifique d’une revue bon marché, Weird Tales, de 1923 à 1937. Être secret et solitaire – bien qu’auteur d’une correspondance épistolaire au volume considérable – Lovecraft méprise la race humaine, abhorre le réalisme et préfère par conséquent puiser dans son imagination débordante et dans ses rêves pour écrire des œuvres dont le style est unique et inimitable. Ainsi, en tant que fataliste non stoïcien, offre-t-il une place dérisoire à l’Homme sur l’échelle cosmique de sa mythologie. Celui-ci sert de prétexte pour dépeindre un tableau complexe qui le dépasse – et dont la folie n’est en somme que la plus sûre échappatoire – tant il est inscrit dans des temps immémoriaux et tapis dans les interstices de dimensions supérieures. HPL ne va trouver son public qu’à titre posthume et, à l’instar de la secte secrète qui perpétue le rituel millénaire destiné à réveiller le grand Cthulhu de sa tombe sous les mers, le nouvelliste a créé, bien malgré lui, un vrai engouement empreint de respect et de dévotion qui perdure encore aujourd’hui, plus de 70 ans après sa mort le 15 mars 1937.